Pouquoi le Bánh Mì ? Pourquoi vous allez aimer ?



Le Bánh Mì est cinquantenaire (c'est un vieux monsieur), il a été inventé au Vietnam. Une fois les français partis, les Vietnamiens ont piqué le pain des français et y ont mis plein d'ingrédients locaux.

 

Bon, piqué c'est un grand mot, disons qu'ils l'ont adaptée. La baguette disponible au Vietnam contient de la farine de riz, ce qui fait que le pain est plus blanc et plus craquant. Mais bon, dans l'idée, cela reste une baguette.

 

Et dedans, on peut y trouver de tout. On va dire que couramment, c'est plus du porc laqué ou de la mortadelle vietnamienne (giò), mais on peut y trouver de tout : de l'omelette, du pâté de foie, de la viande séchée, du poulet au saté, à la citronnelle, laqué,...

Et les combos sont possibles. Après, bon, c'est comme tout, il ne faut pas abuser et les mélanges multiples ne sont pas toujours heureux.

 

 Et sinon, qu'est ce qu'on a niveau légumes ?

 

Du concombre frais et des légumes marinés. Tout cela apporte de la fraîcheur et du goût. Les légumes marinés, généralement des carottes, sont marinées dans du vinaigre sucré. Cela apporte une note d'acidité douce.

 

Et puis pour parfumer, il y a de la coriandre. Alors là, on peut y aller.

Il est aussi possible de mettre des piments. Il y a des aventuriers sur cette planète...

 

Après, chaque adaptation est légitime. On a le droit de se lâcher niveau imagination. Mais ce qui est commun à tous les Bánh Mì c'est un goût frais, le fait qu'il ne soit pas lourd (bonjour la healthy food hyper tendance).

 

Alors maintenant, jouons un peu, vous voulez ? Le Bánh Mì se pose donc comme nouvelle option casse-croûte. Mais qu'a donc ce petit nouveau (enfin ce vieux monsieur) face aux poids lourds de la restauration rapide ?

Je propose un match en face à face avec chaque produit disponible sur le marché.

 

Le Banh mi versus le burger et tous les autres poids lourds de la restauration rapide

Sushis, tacos, burgers, bo bun... A Grenoble, qui gagne le match contre le Banh Mì ?

Bánh Mì versus Jambon Beurre

Alors égalité niveau baguette. Un partout, la balle au centre. Du coup, si on décortique, on a d'un côté, du jambon et du porc laqué...deux partout, re la balle au centre. Et puis après, d'un côté du beurre et de l'autre des légumes. Là, je dis rien, c'est chacun son équipe.

Après, j'ai trouvé de quoi réconcilier les deux équipes, j'ai nommé : le Bánh Mì jambon beurre. Si, promis. La recette, ici.

Bánh Mì versus Burger

Le burger est le king incontestable (burger...king...ce que je suis drôle) et est adoré par tous. Régressif et déclinable à l'infini, le burger a plein d'atouts. On le mange avec les doigts avec un bon gros soda et des frites, c'est super bon mais c'est pas possible tous les jours. Alors que le Bánh Mì, comme il est équilibré...

Bánh Mì versus Sushis

Le sushi l'emporte par sa teneur en oméga 3 et sa hype japonisante (on aime aussi, les sushis) mais le Bánh Mì se mange sans baguettes ET en marchant (toc).

Bánh Mì versus Kebab

Au Vietnam, il existe des régions où le Bánh Mì se décline avec de la viande à kebab. Comme quoi, tous les accords sont permis. Sinon, les deux ne jouent pas dans la même catégorie. Et puis Bánh Mì se mange sans frites. Ce qui, selon le point de vue, peut être un inconvénient...ou un atout...

Bánh Mì versus Tacos

Là, on ne peut pas dire que niveau gras et sel, le Bánh Mì soit au niveau. Il est out, dépassé. Il rentre chez lui avec ses hashtag foodies et healthy. Hop hop hop...

Bánh Mì versus Bo Bun

Un copaiiiiinnnn. Vietnamien tous les deux, équilibrés, tendance...les deux partent main dans la main pour faire un bowling.

Mais mais mais, c'est bien plus facile de faire du shopping avec un Bánh Mì. Ça c'est de l'atout.

Bánh Mì versus Panini

Niveau praticité, on est pareil. Les deux se mangent en faisant du shopping... Mais rares sont les panini avec des légumes, fait minute et maison quand même.

Bánh Mì versus Sandwich triangle Sodebo

Nan, je rigole...

Bánh Mì versus cuisine fusion : Ginger & Friends, My little Warung, etc...

Les amateurs de cuisine fusion asiatique ne peuvent pas ne pas connaître les chaussons vapeur (bao) de Ginger and Friends et les audacieuses créations exotiques de My Little Warung, également situés à Grenoble. Nous avons une profonde considération pour ces produits qui font honneur à la cuisine asiatique, mais en toute objectivité (oui oui), le Bánh Mì  gagne le match.

Pourquoi ? Parce qu'il peut s'emmener partout ou être dégusté sur le pouce  en marchant dans les rues de Grenoble !